Entre la Nièvre et le Loiret, les Coteaux du Giennois s’étendent sur près de 50km sur la rive Nord de la Loire, entre Gien et Cosne-sur-Loire. Le vignoble est en plein essor et propose des vins authentiques qui révèlent l’originalité de leur terroir. 


Un peu d’Histoire

Des vestiges de pépins de raisin attestent de la présence de vignes sur le territoire dès le IIe siècle. 

L’émergence du vignoble s’est faite grâce à plusieurs facteurs déterminants au Moyen-âge : 

  • La construction de nombreuses abbayes sur le secteur (on cite notamment l’abbaye cistercienne de La Roche à Myennes, ou encore la Commanderie des Templiers) 
  • La consommation des vins du Giennois à la cour parisienne du Roi Philippe II Auguste
  • L’acheminent de la marchandise facilité par les voies navigables de la Loire et des canaux

L’appellation accède à l’AOC en 1998. L’arrivée des nouvelles générations et les investissements à la vigne et en cave toujours plus tournés vers la qualité ont boosté le vignoble, qui a aujourd’hui pris toute sa place dans le paysage viticole du Centre-Loire. Une appellation jeune, dynamique et prometteuse !


Les Coteaux du Giennois en quelques chiffres

Surface en 2022205 Hectares
Producteurs en 202242
Exportation à l’étranger34 % de la production
ProductionEnviron 1,1 million de bouteilles par an

A la dégustation

Les blancs donnent de belles expressions du Sauvignon, sur des notes de fleurs blanches et de coing. Les notes minérales viennent à affirmer le caractère de ces vins pleins et souples. Ils se dégustent idéalement à 8°C et s’accordent très bien avec un poisson ou des fruits de mer par exemple.

Les rouges, vins d’assemblage de Pinot Noir et de Gamay, sont fins et fruités sur des arômes de fraise des bois, de framboise et de cerise. Des notes légèrement épicées viennent souligner l’ensemble. Le côté friand et parfumé du Pinot Noir et la vivacité du Gamay, s’équilibrent en un assemblage harmonieux. Ils peuvent être servis à une température de 15°C, avec une viande rouge ou un fromage de chèvre par exemple.

Les rosés expriment leur finesse et leur délicatesse. Des arômes de pêche de vigne et des notes légèrement poivrées viennent sublimer ces vins frais et équilibrés. Dégustés frais, ils peuvent être servis avec un plateau de charcuterie ou des crevettes, par exemple.



Notre sélection oenotourisme

Découvrez notre sélection d’événements & activités autour des Coteaux du Giennois, entre authenticité, convivialité et gourmandise, sur le territoire !

Ce contenu vous a été utile ?

Partager ce contenu