J'aime le patrimoine

 

Boismorand 

L'église Saint-Vrain, ornée d'un cadran solaire du XVIIème, conserve la plus ancienne cloche du Giennois. Le Château Cormont (privé) a été rebâti au XIXème siècle sur l'emplacement du vieux château. Lors des guerres de religion sa chapelle fut érigée en temple. 

Coullons 

Belle et grande église surnommée "la cathé­drale de Sologne", l'église Saint-Etienne fut édifiée aux XIème et XIIème siècles, époques dont il reste le portail avec une statue de la vierge, elle fut démolie par les guerres et re­construite par étapes jusqu'en 1861. A l'inté­rieur des peintures et des magnifiques vitraux sont restaurés. 

Langesse

L'église Saint-Georges a été entièrement res­taurée au XIXème siècle. 

De vieilles maisons à pans de bois sont vi­sibles dans le village ainsi que le château de 1894 (propriétés privées). 

Le moulinet sur Solin

On y trouve les vestiges du Château de la Reine Blanche, bâtiment à hautes cheminées flanqué d'une tour ronde à meurtrière. Le parcours des douves est encore visible,accentué par deux étangs qui les ont agran­dies. Il fut construit par Blanchard de Lorris, familier de Louis VI, pour s'adonner à la chasse au milieu des bois. Vous le découvri­rez depuis la route qui sort du bourg vers l'Ouest. L'église Saint-Philippe date du XIIIème siècle, fut en partie reconstruite en l840. 

Les choux

De Choez, ancien nom du village, qui repré­sente la chouette aujourd'hui emblème du village. Le Moulin-aux-Lièvres (privé), situé route de Dampierre, est une demeure éton­nante par son style anglo-normand. Dès 1885, ce fut un rendez-vous de chasse. Dix ans plus tard, le nouveau propriétaire y fit ad joindre une aile de style anglo-normand et en 1919 le suivant y apporta des modifications de style colonial et "art-déco". 

Saint-Brisson

Le village fut fondé au IVème siècle sur le coteau dominant le Val de Loire par Brice évêque de Tours. L'église est une des plus an­ciennes du giennois, partiellement détruite au temps des guerres de religions. Restent de l'époque romane les piliers du coeur et ses magnifiques chapiteaux. A côté, un prieuré du XVème siècle qui fut autrefois la demeure des bénédictins. 

Saint-Martin

A la fin du IXème siècle, les reliques de Saint-Martin furent déposées quelques temps dans l'église, par les moines se rendant à Auxerre et fuyant les invasions normandes. Des vestiges préhistoriques datant de plus de 100 000 ans y ont été retrouvés ainsi que quelques traces gallo-romaines. 

Poilly

L’Eglise Saint-Pierre fut détruite en partie par les Protestants en 1567. Elle fut restaurée et agrandie en 1836 subit la terrible crue de 1846.

Nevoy

Dans l’église du village (XIème siècle), une vitrine présente des vestiges archéologiques découverts lors des fouilles.